Vos données personnelles seront utilisées pour le traitement de votre commande, vous accompagner au cours de votre visite du site web, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité. OK
Tél : 09.71.52.46.15

Blog

Quels sont les enjeux du transport du vaccin Covid 19 ?

05/01/2021
par Ludovic SCOLARD

comment Saciso permet de respecter la chaine du froid lors de transport de vaccin 

 

Les enjeux du transport et du respect de la chaine du froid sont considérables afin de respecter l’efficacité du vaccin lors de son injection.

 

Chez les professionnels, la chaine du froid est respectée et sa conservation durable est assurée. Des armoires réfrigérées homologuées permettent la conservation du vaccin de manière pérenne et sans altérer ses propriétés. Ces "super congélateurs" se trouvent dans des centres hospitaliers principalement, dans des laboratoires ou chez des grossistes. De là, les vaccins sont ensuite redistribués vers différents sites de vaccinations dans les départements. C’est à partir de cette étape que les risques de rupture de la chaine du froid augmentent.

 

En revanche, et nous y reviendrons un peu plus loin, lorsque les particuliers sont en possession du vaccin, et en attendant l’injection , la conservation est beaucoup moins bien respectée. Certains signes peuvent d’ailleurs vous alerter.

 

Comment peut on conserver un vaccin sans rompre la chaine du froid?

Même si certains vaccins, tel que celui de Pfizer-BioNtech pour la COVID19, doivent être conservés et transportés à -80°C durant la première phase logistique d’après production, ensuite, avant d’être inoculé au patient, le vaccin est très fragile et doit être conservé dans une plage de température stricte, entre +2 et +8°C, sans jamais plus être exposé à des températures négatives. Si cette plage de température n’est pas respectée, le vaccin perd de son efficacité. Le danger est donc que le virus continue de se propager dans votre organisme ainsi que ceux que vous contaminez.

Le patient est rarement sensibilisé à ce type d’information mais le vaccin est à la fois très sensible au gel et sensible à la chaleur.

Si les vaccins ont été conservés entre +2°C et +8°C, ils peuvent être administrés sans problèmes.

 

Quels sont alors les bons gestes à adopter afin de transporter le vaccin du pharmacien au domicile du patient?

Comme la majorité des traitements, l’efficacité d’un vaccin est étroitement liée à sa bonne conservation. De la délivrance en officine au domicile du patient,  nous vous donnons quelques conseils pour bien le conserver car il ne doit pas subir de variations importantes de température.

 

  • Lorsque vous devez transporter le vaccin, utilisez toujours une pochette isotherme avec si possible un accumulateur de froid pour garantir la chaîne du froid, même s’il s’agit d’un transport de très courte durée. Ces pochettes isothermes sont généralement mises à disposition des patients par les officines.
  • Veillez à ne jamais congeler le produit sans quoi il pourrait être détérioré par le froid et devenir inefficace,
  • Exposez le moins longtemps possible le vaccin hors d’un environnement isolé thermiquement et/ou réfrigéré
  • Si le produit est conservé dans un réfrigérateur domestique, ne jamais le conserver dans la porte ni dans le bac à légumes, ces zones ne sont pas assez froides. Ne pas non plus le conserver au freezer, le vaccin risque de geler.

 

Quels sont les risques pour un vaccin en cas de rupture de la chaîne du froid ?

 

Les produits de santé thermosensibles, comme les vaccins, contiennent de faibles quantités de liquide. Une rupture de chaîne du froid, même brève, entraîne une remontée en température très rapide du produit. Contrairement aux produits alimentaires, une rupture de chaîne du froid sur un produit de santé passe inaperçue.

 

Sans pochette isotherme et exposé à température ambiante (+20°C), un médicament thermosensible dont la contenance est similaire à celle d’un vaccin, franchit le seuil des +8°C en 2 minutes ! Donc peu de marge de manœuvre pour manipuler le traitement sans protection. D’où la nécessité d’avoir recours à des solutions isothermes adaptées, tels que les pochettes isothermes réfrigérées ou les conteneurs isothermes réfrigérés :

 

  • au sein des établissements de santé (cliniques, hôpitaux) pour assurer le transfert inter-services,
  • au sein des pharmacies pour la rétrocession du vaccin aux patients.

 

Le risque de congélation des vaccins est encore plus grave que la remontée en température. Quelques minutes exposés à des températures négatives à partir de 0°C, les propriétés d’un vaccin peuvent être détruites. Une pochette isotherme de bonne qualité permet de protéger également le vaccin d’une source de froid trop intense qui pourrait le congeler.

 

Enfin, il est important de noter que tous les efforts fournis en amont par les professionnels pour respecter la chaine du froid risquent d’être réduits à néant si de telles précautions ne sont pas prises par les patients.

Quelles solutions pour conserver les vaccins ?

Que vous soyez professionnel ou particulier, SACISO propose toute une gamme de solutions. En effet, la vocation de la société SACISO est de développer et de commercialiser des solutions et des services pour la chaine du froid dans les secteurs pharmaceutiques et agroalimentaires. Pour cela, SACISO s’appuie sur un important réseau de partenaires industriels qui lui permettent d’assurer une production et une logistique de qualité pour l »’ensemble de son offre de produits.

 

Avec plus de 6 000 000 de pochettes isothermes vaccins et 30 000 conteneurs isothermes réfrigérants commercialisés chaque année sur le marché Français, SACISO est aujourd’hui le partenaire incontournable des Laboratoires, Groupements de Pharmaciens et répartiteurs pharmaceutiques pour la mise au point et la fourniture de solutions isothermes. Aujourd'hui, sur le marché Français de la pochette isotherme pour vaccins, SACISO dispose d’un positionnement de leader incontesté grâce à la diversité de sa gamme et la qualité des solutions commercialisées.

 

Enfin, Saciso propose également des solutions professionnelles de transport pour le frêt aérien, avec des protocoles stricts à respecter, imposant une solidité particulière des caisses isothermes face aux chocs, et à la dépressurisation dans les soutes d'avion. Tout cela toujours dans le but de livrer les produits thermosensibles dans le monde entier, le plus rapidement possible, et sans briser la chaine du froid.

Plus d'informations prochainement sur les évolutions apportées. N'hésitez pas à nous contacter au 09.71.52.46.15 ou par mail sur [email protected]